Chronique : Illuminae – Dossier Alexander, Amie Kaufman & Jay Kristoff

  • Titre : Illuminae – Dossier Alexander
  • Auteurs : Amie Kaufman et Jay Kristoff
  • Édition : Casterman
  • Prix : 19,90
  • Nombre de pages : 624
  • Résumé :

Ce matin de 2575, lorsque Kady rompt avec Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi même, leur planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi – BeiTech. Obligés de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander.

Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra – le seul en qui elle peut avoir confiance -, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major.

Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…


 

IMG_20181212_193645_067

  • Mon avis : Il me faut le tome 2, viiiiiiiiiite !

 

<< Ils veulent garder leurs petits secrets et je ne vais pas les laisser faire. J’ai besoin de savoir ce qu’ils me cachent. Tout le monde pense que je m’en fiche de mon avenir. Ils ont tort. >>

Quelle claque ce livre ! C’est un véritable coup de coeur comme je n’en avais pas eu depuis longtemps. J’ai attendu un petit peu avant de poster mon avis sur Insta et ici, le temps de remettre mes idées en place et de me calmer. Parce que oui, je veux savoir la suite, maintenant, immédiatement ! Heureusement, entre mon anniversaire et Noël, j’espère le trouver. Et si jamais je ne l’ai pas, ben, vous connaissez mon prochain achat livresque.

 

J’ai tout aimé, dans ce livre. Ce n’est pas un roman où les phrases se succèdent les unes après les autres. Non, là on est face à des comptes rendus, des envois de mail, des schémas, des comptes rendus de caméra. C’est le genre de dossier que l’on pourrait trouver sur le bureau d’un détective.

Avant de commencer ce livre, j’avais peur que cette approche spéciale du roman ne me fasse pas sentir proche des personnages. Parce que oui, quand je lis un livre, j’aime bien être proche d’eux, pouvoir m’identifier à eux. Et bien ma crainte était parfaitement infondée. Je me suis attachée à Ezra et Kady immédiatement. J’ai souffert avec eux, aimé avec eux, j’ai eu peur en même temps qu’eux. Je tournais les pages, fébrile, je voulais savoir ce qu’il se passait. Ce livre, c’est l’ascenseur émotionnel en permanence. J’ai sourit, j’ai pleuré (beaucoup), je me suis posée des questions (beaucoup beaucoup). Bref, je vivais avec les personnages et il m’était presque impossible de lâcher ce bouquin. Les auteurs ont réussi avec brio à me plonger dans l’histoire, c’est vraiment réussi, très bien écrit, très bien illustré. L’intrigue est juste folle, intenable. Elle est très bien menée, j’ai été tenue en haleine jusqu’au bout. J’ai aimé ce type de format où il n’y a parfois qu’un mot sur la page, où la mise en page change à chaque fois, tout comme la typographie. Parfois, il faut même pencher le livre pour pouvoir lire ce qui est écrit, c’est vraiment une lecture ludique, en plus d’être géniale !

Venons-en aux personnages. Comme je l’ai déjà dit, je me suis énormément attachée à eux. Ezra est drôle, il cache son chagrin par un humour noir qui m’a vraiment fait mourir de rire. Il est romantique, brave… Je préviens, c’est mon nouveau bookboyfriend ! Quant à Kady, c’est typiquement le genre de personnage féminin dont j’aime suivre les aventures et auquel je m’identifie : elle est libre, elle se moque des convenances et des limites qu’on veut lui imposer. Elle cache une grande fragilité derrière sa dureté. J’aime son ironie et son intelligence. C’est vraiment un personnage intéressant, tout comme Ezra, et j’ai hâte de suivre la suite de leurs aventures !

Pour résumé, c’est une excellente lecture, un coup de cœur comme je n’en ai pas eu depuis Cavalier Vert, de Kristen Britain et bon sang que j’aime cette saga, pour dire.

<< Ne suis-je pas charitable ? >>

 

Et vous, vous l’avez lu ? Vous avez aimé ? Et si vous ne l’avez pas lu, il vous tente ?

Merci de m’avoir lu !

Gaëlle.

 

Et si on se retrouvait sur Instagram ?

 

Publicités

Une réflexion sur “Chronique : Illuminae – Dossier Alexander, Amie Kaufman & Jay Kristoff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s