Chronique : Red Rising, Pierce Brown

  • Titre : Red Rising
  • Auteur : Pierce Brown
  • Édition : Hachette
  • Genre : Dystopie, Science Fiction
  • Nombre de pages : 480
  • Prix : 18 euros
  • Résumé :

Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.

Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.

Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.


 

Processed with VSCO with  preset

  • Mon avis : J’ai adoré !

Ce n’est pas un coup de coeur, pour plusieurs raisons, mais j’ai tout de même adoré et je lirais le tome deux avec grand plaisir.

Je vais explique pourquoi ce n’est pas un coup de coeur et ensuite je dirais pourquoi j’ai tout de même adoré ce roman, on garde le meilleur pour la fin !

Si je n’ai pas totalement apprécié, c’est parce que c’est pour moi une dystopie déjà vue. Ici, la société est divisée en castes représentées par des couleurs. Les Ors sont les dirigeants, le sommet de la société. Les Rouges font partis du bas de l’échelle. Cette division me fait penser à Hunger Games et ses districts. Comme Katniss dans Hunger Games, Darrow, le héros de Red Rising, fait partis du bas de la société, les rouges. Comme dans Hunger Games, impossible de monter dans l’échelle sociale. On naît Rouge et on meurt Rouge tout comme on naît et on meurt dans le District 12. Darrow, après plusieurs drames (qui m’ont d’ailleurs fait verser de chaudes larmes dès le début du roman), se met à lutter contre l’ordre en place, tout comme le fait Katniss, ou même Tris dans Divergente. Darrow devient un Or infiltré par les révolutionnaires. Il entre à l’Institut où il se retrouve dans une arène (Hunger Games, coucou !). Les comparaisons s’arrêtent là, mais ce sont ces ressemblances qui font que ce  n’est pas un coup de coeur.

Comme je le disais, Darrow devient un Or. Un Or infiltré, mais un Or quand même. Et c’est là que vient toute l’ambiguité de Darrow. Physiquement, c’est un Or, mentalement, il reste Rouge. Il reste le jeune homme brisé qui a vécu de sales moments. Toutefois, il s’attache à certain camarades dans cette arène immense où les Proctor ont créée une guerre pour les étudiants de l’Institut. Le but : gagner, devenir le Primus, ce qui lui permettra d’accéder aux plus hautes fonctions de la siciété. Durant ce jeu, dans cette arène, Darrow s’attache à certains de ses camarades et c’est à ce moment là que Darrow devient fascinant, partagé entre ses racines Rouges et son état Or. Il se montre ingénieux, courageux, impitoyable, ironique, insubordonné, il pense par lui-même et je l’adore et il me tarde de voir ce qu’il va devenir, quelle vont être ses décisions, comment est-ce qu’il va survivre dans ce monde qu’il hait mais dont il fait désormais parti ainsi que les amis qu’il s’y est fait… Bref, le tome 2 promet d’être riche en rebondissement, tout comme le tome 1 où l’action ne s’arrête pas, où l’on est prit dans un jeu dangereux entre alliance, trahison, doutes et amitié.

Une lecture que je conseille fortement à tout ceux qui aiment les dystopie bien construite, les héros brisés mais qui ne lâchent rien et les situations impossibles !

Merci de m’avoir lu !

Gaëlle.

Si on se retrouvait sur Instagram ?

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s